Interview du gagnant du concours du brassage amateur (63)

Gagnant du premier tremplin de brasseur amateur de St Germain Lembron, Nicolas a obtenu en récompense de pouvoir brasser 500 litres de sa propre recette de bière chez un professionnel et de pouvoir vendre ses bouteilles lors de la 2ème édition de la chope du Lembron (18-19 nov 2017).

DSC_0018

DSC_0020

Peux-tu te présenter, ainsi que ta bière ?

Je suis Nicolas Touzet, je brasse en amateur depuis 2014, dans mon garage, sur la commune d’Issoire. Dans la vie, je suis professeur de technologie. La bière est née en collaboration avec un copain qui m’a fait découvrir le brassage amateur. C’est une bière un peu amère, très douce, passe partout. Elle est faite aussi bien pour les femmes que
pour les hommes.

Comment en es-tu venu au brassage amateur ? 

J’ai brassé avec un ami 4 fois avant de me lancer à  mon tour, il m’a prêté son matériel. A chaque fois, je change quelques éléments de la recette pour arriver à un meilleur résultat, c’est comme dans la cuisine. Quand j’ai une recette qui fonctionne, je la  change petit à petit, je ne modifie pas tout d’un coup, il y a trop de paramètres, on risque de s’y perdre.

C’est appréciable de partager le produit que l’on fait. La meilleure récompense est le retour des avis de mes copains: «  ta bière est bonne, tu devrais en faire d’autres…»

J’ai appris à brasser avec l’échange d’expérience, les livres ; je fonctionne à tâtons, je fais des essais. J’ai commencé sur du matériel 60 L ; là je brasse 100 L par brassin , ça part vite avec les apéros entre copains, les diverses occasions…

DSC_0013

Quelle bière brasses-tu ?

Je brasse de la blanche, de la blonde, de la brune, une bière de printemps, et une recette avec de la framboise aussi. Chaque brassin est différent, on met plus ou moins de houblon par exemple, et cela permet de reproduire le résultat sur d’autres brassins. Je note tous les grammages et les variantes que je fais pour pouvoir réajuster. Il faut toujours avoir des traces écrites.

Que t’as apporté le brassage chez un professionnel ?

Brasser avec un pro m’a permis de connaître et comprendre plus de choses que l’on fait sans le savoir : l’utilité des différents paliers, les protocoles de nettoyage… Avoir les explications du brasseur pro tout au long du brassage permet de pouvoir réexpliquer les choses que l’on fait.

Que signifie ton étiquette ?

J’ai travaillé le graphisme de l’étiquette avec un ami graphiste. Je suis un passionné de vélo et de moto, la wheels  sonnait bien (« la roue » en anglais). Il sait que je suis un peu casse-cou, il m’a donc représenté sur l’étiquette avec un pansement car il sait que je tombe souvent… L’étiquette me représente bien, c’est important d’avoir une image qui nous correspond !

DSC_0025 (2)

Quelle genre de bière aimes-tu ?

J’aime bien les ambrées, mais selon la saison ou le moment de la journée, on ne boira pas la même bière. On peut adorer une bière un temps et ne plus la trouver à son goût 6 mois après.

Veux-tu devenir professionnel ?

Je souhaite rester amateur, mais pourquoi pas brasser de temps en temps pour en vendre un peu, l’essentiel est d’avoir un retour sur ce que je fais.

Grâce au brassage que la chope du Lembron m’a offert, il va y avoir de l’argent qui va rentrer, cela me permettra  d’acheter du nouveau matériel pour faciliter mes brassages.

 

Merci Nicolas.

Plus d’info sur la chope du Lembron et sur le concours 2018: https://www.facebook.com/Biere.Lembron/

Par MATT & LOIC

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑