Visite de La Cocotte Maltée (atelier de brassage à Clermont-Ferrand)

Ouvert depuis avril 2018 à Clermont-Ferrand (Aubière exactement), Nina et Raphaël ont créé un bel atelier de brassage tout équipé, où vous pouvez ainsi venir brasser votre propre bière sans aucune connaissance !

P1010040.JPG


Peux-tu te présenter, ton parcours brassicole et comment avez-vous eu l’idée d’ouvrir un atelier de brassage ?

Je suis donc Raphaël Paillé, brasseur amateur depuis 6 ans. J’ai fait mon premier brassage pour mon mariage avec un kit Natures & Découvertes, puis j’ai voulu tester le process complet moi-même petit à petit, en « tout-grain », puis j’ai acheté des cuves, j’ai commencé à brasser de manière régulière à la maison etc… Même si je travaille toujours à côté en tant qu’ingénieur informatique, j’avais envie d’autre chose et ma femme Nina était au chômage ; nous voulions créer quelque chose à nous autour de la bière. Nous ne sommes pas partis sur une brasserie « classique » car nous commençons à être pas mal en Auvergne, et avions un petit à priori sur le fait de brasser en grande quantité. Ce qui nous intéressait c’était de partager les choses, de faire des petites recettes, de voir ce que souhaite faire les gens, c’est pourquoi nous avons ouvert cet atelier.

P1010066.JPG

Comment se déroule ces ateliers de manière générale ?

Les ateliers ont lieu tous les samedis, de 14H à 18H avec un process « tout-grain » comme dans une micro-brasserie, d’où la durée importante. Chaque personne peut brasser la bière qu’il désire ou sélectionner une recette type. Elle peut choisir aussi le degré d’amertume avec différents grammages de houblons (grâce à une dégustation de différentes bières pour aider ce choix). Le dry-hop [houblonnage à froid] est possible, ainsi que l’ajout d’épices (hibiscus, écorces d’orange, cacao…).

Dès leur arrivée, je leur fais une brève présentation puis nous passons directement à l’empâtage (mélange du malt moulu dans l’eau chaude). Ensuite, pendant une heure, nous avons le temps de discuter autour de la bière : le processus de fabrication, les différents ingrédients, malts, houblons, levures… ainsi que les différents styles de bière par exemple, qui restent assez méconnus au final pour la plupart des personnes.

Puis nous enchaînons les étapes (le rinçage, l’houblonnage, le transfert en cuve…). Il y a ensuite une période de fermentation, je m’occupe alors de l’embouteillage et de l’étiquetage et la personne passe récupérer deux semaines après ses 18 bouteilles de 75cl.

P1010043.JPG

Quel est le profil de vos clients en général ?

P1010047.JPGIl s’agit souvent de personnes sensibles à la bière, qui souhaitent en apprendre d’avantage, car de manière générale, la méthode de fabrication voir les matières premières ne sont pas bien connues. Il y a aussi pas mal de bons cadeaux, où par exemple la femme offre cela à son mari puisqu’il apprécie la bière, et viennent à deux car cela est possible pour le même prix. Le public reste assez varié, mais je dirais qu’il s’agit le plus souvent d’hommes de 30 à 40ans.

Avez-vous eu des personnes avec des recettes un peu farfelues, des surprises ou des déceptions ?

Oui bien sûr, parfois certains clients tentent des choses un peu farfelues, m’invitent à la déguster et je suis agréablement surpris ! Quand ils viennent chercher leurs bouteilles, le résultat reste un peu mystérieux pour eux, mais ils nous rappellent des fois et en général ils sont bien contents !

Le marché de la bière est en plein développement. Constatez-vous une évolution également dans votre activité ? Quel est ton ressenti ?

Nous n’avons pas encore assez de recul sur notre activité, mais nous constatons que les personnes sont curieuses, intéressées, en parlent à droite à gauche et veulent autre chose qu’une simple Heineken par exemple.

P1010042.JPG

Je trouve que nous commençons à être pas mal étoffé en Auvergne et qu’il commence à y avoir une différence entre les « grosses » brasseries bien distribuées qui existent depuis 5/6ans, et les « petites » nouvelles qui se créent, et qui ont peut-être plus de mal. Après il y aura toujours de la place pour les bonnes bières, puis les consommateurs aiment les bières locales dans tous les cas.

Est-ce que vous brassez de la bière également pour la vente ?

Oui, nous brassons avec le matériel de l’atelier, mais vu qu’il s’agit de petites cuves, nous ne faisons pas de grandes quantités, une centaine de litres par journée au maximum avec cinq postes… Actuellement nous avons quatre sortes de bière : une blanche (assez fruitée et rafraichissante pour l’été), une blonde (assez maltée et herbacée), une ambrée (réalisée depuis une recette allemande, plus sèche et moins sucrée que ce qu’on peut trouver en général) et une brune à l’avoine, au miel et avec du lactose. Nina a fait leurs étiquettes et nous les distribuons sur quelques marchés entre autre.

P1010049.JPG

Avez-vous des projets particuliers ?

Nous aimerions bien avoir du matériel pour pouvoir brasser de manière plus stable, avec une cuve de 100/150L peut-être. Cela serait plus pratique aussi… Nous pensons également à une deuxième sorte d’atelier, plus court, pour des « team-building » d’entreprises ou « after-work », avec moins de production et plus de dégustations pour passer un moment plus convivial…

Hazy DiamondUne bière qui t’a marquée dernièrement ?

Il y en a plusieurs, mais tout récemment j’ai adoré l’Hazy Diamond de la brasserie La Débauche, aux fruits de la passion, l’une des meilleures sour que j’ai goûtée !

Quel mot désigne le plus la bière selon toi ?

Difficile d’en choisir qu’un… je dirais diversité et plaisir !

Plutôt petite mousse en solo ou petite mousse entre amis ?

Clairement petite mousse entre amis ! J’aime bien déguster à plusieurs, découvrir ou faire découvrir, que ce soit des bières originales ou des bières de l’atelier qu’on partage par-ci par-là etc.

p1010055-e1537203370956.jpg


Merci à Raphaël pour la visite et l’accueil.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site où tout est indiqué : www.lacocottemaltee.fr

Par Loren et Matt.

Un commentaire sur “Visite de La Cocotte Maltée (atelier de brassage à Clermont-Ferrand)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑