Interview « La Houblon Factory » – Cave et Bar (Yzeure 03)

Le 17 janvier, PMEA de nouveau sur les routes pour se rendre dans une nouvelle cave à bières Bourbonnaise afin de rencontrer Jérémy et Erwan du Houblon Factory. C’est à Yzeure près de Moulins que nous avons pu découvrir cette jolie boutique, fraîchement ouverte et proposant de très belles choses.

P1010945.JPG

Est-ce que vous pouvez vous présenter chacun votre tour ?

Moi c’est Jérémy, j’ai 27 ans, je suis breton pur et dur. J’ai du beurre salé qui coule dans mes veines. Je viens d’une longue lignée de commerçants, mes parents, mes grands-parents, mes oncles, mes tantes, tout le monde était issu du commerce et principalement du petit commerce de proximité. Le milieu du bar, je le connais bien car parmi ces petits commerces, il y avait, bien évidemment des bars et des bistrots de type traditionnel. Quand j’ai eu 18 ans j’ai fait tout l’inverse de mes parents car je ne voulais pas sacrifier autant de temps pour mon travail. Je suis donc parti en étude d’urbanisme sur Brest et ensuite les choses ont fait que j’ai passé un concours pour devenir surveillant pénitentiaire. J’ai été muté à Moulins pour le travail. Mais ce n’était pas un métier qui me convenait, alors j’ai décidé de revoir un peu mon projet professionnel et il est apparu comme une évidence d’ouvrir une cave à bières, suite à ma belle rencontre avec Erwan…

P1010964.JPG
Erwan et Jeremy

Et moi c’est Erwan, j’ai 28 ans et je suis originaire du Pas-de-Calais, à proximité de la Belgique, ce qui m’a donné l’amour de la bière. J’ai fait des études dans le génie civil, que j’ai arrêtées par manque d’intérêt. J’ai ensuite intégré la gendarmerie sur Clermont-Ferrand et c’est là que je suis arrivé pour la première fois en Auvergne. À la fin de mon contrat, je suis parti dans le milieu pénitencier pour devenir surveillant sur Yzeure. Sur place, j’ai rencontré Jérémy, on s’est lié d’amitié et on s’est découvert une passion pour la bière.

P1010947.JPG

Quand est né le projet du Houblon Factory ?

Erwan : On était à Poitiers, au Futuroscope, et après la journée au parc, on cherchait un endroit pour passer la soirée et nous sommes allés dans une cave à bière, chez un indépendant. On s’est dit qu’après quelques bières, ce genre de commerce manquait sur Moulins.

p1010954.jpg

Jérémy : Moi je connaissais très bien le V’N’B qui est une entreprise bretonne. Ça nous a semblé plus judicieux de se rapprocher d’une franchise mais nos dossiers n’ont pas abouti. Par chance, nous avions suffisamment d’apport personnel pour bénéficier de prêts auprès des banques. Elles nous ont suivis car ils ont senti le potentiel de ce projet. Nous nous sommes également lancés sur le système de financement participatif sur Internet, dont le but principal était de faire un « happening », c’est-à-dire de nous faire connaître avant l’ouverture. Faire de la communication sur différents supports, article dans le journal, petites vidéos afin de relayer l’info et de voir l’engouement que pouvait porter le projet. Cela nous a permis de nous conforter dans notre projet et nos choix.

 

Combien de bières en stock avez-vous ?

Erwan : Un peu plus de 400 maintenant.

Jérémy : 422 et on aimerait arriver à 500 avec un axe de développement tourné vers la bière 75cl. On souhaiterait doubler ce rayon-là, atteindre 500 références et devenir la plus grande cave à bières d’Auvergne.

P1010940.JPG

Vous proposez également du vin et des spiritueux, pourquoi ce choix ?

Jérémy : On est quand même sur une ancienne ville ducale, un milieu peu bourgeois. Donc pour faire venir les gens pour la bière, il faut également les faire venir pour autre chose. Nos références sur le vin sont tournantes et donc beaucoup de gens ne viennent que pour ça. On essaye de démocratiser le vin en proposant de très bons produits à des prix abordables.

P1010941.JPG

En spiritueux, on a une cave à whisky et une cave à rhum, ainsi que d’autres produits plus exclusifs comme la fleur de bière, l’absinthe et le gin de dégustation. On a également de l’épicerie fine, comme de la confiture de bière, des terrines diverses, des choses qui passent bien parce qu’il ne faut pas oublier qu’avec la bière ce sont des moments de convivialité.

Est-ce que vous avez des projets en développement ?

Jérémy : Les mercredis après-midi, on est en train de mettre en place des Escape Game sur la partie bar.51381285_485985591930010_7807130627110600704_n

On va également proposer un rendez-vous mensuel avec une amie à nous autour d’ateliers de cuisine sur le thème de la bière. Nous proposerons un point de rencontre pour les associations qui souhaitent avoir un lieu pour réunir leurs adhérents, faire des minutes pour l’emploi, travailler avec la chambre de commerce et les acteurs administratifs de Moulins pour faire venir des gens qui ne connaissent pas notre boutique. En axe de développement, nous créerons également une micro-brasserie participative derrière la boutique afin de permettre à des particuliers ou des entreprises de brasser et de sortir des bières à leur convenance.

 

Quel est votre dernier coup de cœur en matière de bière ?

Erwan : J’ai bu une brune de la brasserie belge Bertinchamps qui m’a beaucoup plu dernièrement.

Jérémy : C’est compliqué, c’est comme demander à ses parents lequel vous préférez. Alors, je dirais, même si c’est une bière de plus grande consommation, mais je ne la connaissais pas et j’ai vraiment pris du plaisir à la découvrir, c’est la Red O’Haras qui est une bière irlandaise. Je n’étais pas très rousse jusqu’à présent et celle-ci a un goût un peu plus fumé et je dirais même qu’on lui trouverait une amertume assez peu commune dans ces bières.

Du coup, quelle est la valeur sûre de votre frigo ?

http://www.horizontbrewing.com

Erwan : Moi, c’est la Bush ambrée.

Jérémy : Moi c’est la Rush For More de la brasserie Hongroise Horizont. En ce moment, celle-là me plaît beaucoup.

Si vous deviez qualifier la bière en un mot ?

Jérémy : « L’expérience » parce qu’on ne sait jamais sur quoi on va tomber. C’est une espèce de drogue et lorsque l’on commence à tomber dans ce milieu-là, on a tout le temps envie de découvrir de nouvelles choses et puis la bière devient plus qu’un produit, ça devient un mode de vie.

Erwan : « Découverte » ou « voyage », il y a tellement de sortes partout dans le monde.

P1010926.JPG

Vous êtes plutôt « Petite mousse entre amis » ou « Petite mousse en solo » ?

Jérémy et Erwan : Entre amis…


Houblon Factory

Parc de la mothe
03400 Yzeure
04 70 45 96 84

Par Loïc et Matt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑