Rencontre et dégustations avec le blog « Quel bon vin t’amène »

Le 24 mars dernier nous avons rencontré nos confrères blogueurs Laurent et Lucie, du blog : Quel bon vin t’amène, tous deux habitants Moulins et passionnés de vins.

58577525_2154471748002470_4901850521431703552_n

Nous avons voulu les inviter afin d’échanger sur nos passions communes et surtout pour nous faire découvrir à chacun, lors d’une dégustation, des produits peu connus. Nos deux milieux sont assez proches: découverte, partage et toujours accompagné d’une bonne bouffe.

Historique du blog :

Juillet 2016 : soirée de création du blog avec Peter et Raphaël.

Octobre 2016 : lancement officiel du blog.

Janvier 2017 : début du partenariat avec le magazine esprit sport et bien être.

Mars 2017 : départ de Raphaël pour raisons personnelles.

Janvier 2018 : arrivée de Lucie.

Mars 2018 : départ de Peter.

 

Comment est fait un vin ?

Blanc, rouge ou rosé, le vin se décline sur un large panel de couleurs.

Mais comment expliquer cette diversité ? Beaucoup d’idées circulent, plus ou moins vraies. Essayons d’y voir un peu plus clair.

img_7826-3.jpg

On pourrait penser que le raisin blanc donne des vins blancs, celui à peau rouge ou noire les vins rouges. Un savant mélange des deux vins cités précédemment permettrait d’obtenir du vin rosé, à moins que l’on utilise l’un des cépages ayant la peau rose.

Ces idées sont légitimes tant elles paraissent évidentes. Elles ne sont pourtant pas tout à fait exactes. Il suffit d’un simple test pour vérifier cela : si l’on presse un grain,  quelle que soit la couleur du raisin, le jus qui s’en écoule est transparent.

1024px-vaccinium_fruit

C’est au moment de la vinification que tout se joue. Il « suffit » d’extraire le jus des grains de raisin et de travailler celui-ci pour obtenir un vin blanc. On peut faire du vin de cette couleur avec n’importe quel cépage, blanc ou rouge.

Les choses se compliquent un peu pour les vins rouges et rosés. Seuls les cépages noirs et rosés permettront d’en obtenir. La couleur est obtenue en laissant les peaux des grains macérer dans le jus. Cela est dû à un composant contenu dans la peau des cépages noirs qui se nomme les anthocyanes. C’est cette substance qui, en se diffusant dans le moût, lui donnera sa coloration. La différence entre vins rosés et rouges est due au temps où l’on laissera les peaux en contact avec le jus (restreint à quelques heures pour les rosés, alors qu’il faut compter plusieurs semaines pour les vins rouges. Si on laissait les peaux d’un cépage blanc en contact avec le jus, on obtiendrait au mieux un vin orange).

 

 

Les différents cépages contiennent plus ou moins de ce colorant naturel et auront une capacité colorante plus ou moins importante. Le pinot noir ou le grenache ont un pouvoir colorant moindre comparé au cabernet sauvignon ou à la syrah. La maturité du raisin et le travail du vigneron finiront de donner la teinte plus ou moins foncée du vin au moment de sa mise en bouteille.

Leur coup de cœur:

Laurent:  Morey Saint Denis 2002 Domaine Dominique Laurent.

Lucie: Sancerre blanc domaine la clef du récit 2016.

 

La dégustation de leur vin:

P1020502.JPGLaurent et Lucie nous on fait goûter un Vin blanc Suisse de Féchy de Mr Raymond Paccot, Domaine La colombe de 2017.

Cépage: Chasselas, assemblage de parcelles sélectionnées de l’AOC Féchy.

 

Un vin très fruité, porté sur la poire, épicé, avec une longueur en bouche moyenne, une jolie robe jaunâtre.

 

Les blogueurs Moulinois avaient ramené une feuille de dégustation et de notation donnant une note sur 20 avec différents items :

  1. longueur en bouche/6
  2. nez/6
  3. goût/6
  4. note personnelle/2.

Une fois que tout le monde avait dégusté, nous avons constaté que nous avions tous noté ce vin entre 14 et 14,50, nous étions tous bien accordés !!!

 

Ce qu’on leur a fait goûter :

3 types de bière :

  • une bière de blé, fumée (Aecht Schlenkerla Rauchbier Weizen), de la brasserie Allemande Brauerei Heller, pour leur faire voir le coté travaillé du malt fumé.

P1020498.JPG

  • une bière vieillie en Barriques d’un Grand Cru Classé de Bordeaux – Cépage Sémillon collab’ de la brasserie Azimut et Grand Paris qu’ils ont intitulé Table ronde, pour faire le rapprochement avec leur domaine (le vin) et pour leur expliquer que beaucoup de collaborations se font dans le monde de la bière.

P1020501.JPG

  • une bière Pale (A•W18 brewed all season pale) par les Anglais de Cloudwater, pour le coté amer et fruité du Houblon.

P1020505.JPG

En bonus: une sour de la Brasserie du Mont Dore pour le coté acidulé de ce genre de bière.

P1020048


Un superbe moment d’échanges sur nos deux univers, de délicieuses découvertes gustatives. une expérience à renouveler!

Pour l’anecdote « Quel bon vin t’amène » portait à la base le nom de « Petit vin entre amis » mais suite à un nom de domaine déjà déposé, il n’ont pas pu l’exploiter très longtemps!

  • Retrouvez Quel bon vin t’amène directement sur le blog ou sur Facebook afin de suivre leurs dégustations, leurs visites de domaine…
  • Retrouvez leur article sur la soirée ICI.

 

Par Matt (Loren, Loic pour les dégut’)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑